Manger c’est de la médecine.

Notre poids, notre forme et notre santé sont influencés à 80% par ce que nous mangeons.

shutterstock_290066945

Tout d’abord, il convient donc de s’occuper de sa nutrition et surtout de son origine.

Et les autres 20%?

Le reste dépend de notre hygiène de vie. Nos gènes, âgés de plusieurs millions d’années, sont toujours ceux d’un collectionneur-chasseur. Ceci implique des marches longues, décontractées dans la nature, de chasser une proie ou de fuir un prédateur de manière inopinée, de vivre avec le soleil, aussi bien en ce qui concerne le sommeil que la génération de vitamine D et d’éviter des accidents, même les plus triviaux. Notre qualité de vie est déterminée par les processus biochimiques à l’intérieur de nos corps. Les hormones définissent notre santé, en fonction de ce que nous faisons et omettons. Vivre de manière primal pourrait être la chose la plus facile du monde … si nous n’étions pas si détachés de la nature et de notre biologie en général.

Nos corps ont besoin:

De bouger de manière régulière mais décontractée!

Sans nous surmener, comme si à la recherche de nourriture. Des promenades détendues, à pied ou en vélo par exemple, pourront faire l’affaire.

shutterstock_231019996

D’alternance!

Evitons les efforts physiques répétitifs, comme par exemple le jogging quotidien ou autres activités chroniques. Nos corps ont besoin de nouvelles impulsions. La nature ne veut pas que nous soyons fatigués et épuisés comme cet état pourrait être fatal dans une situation dangereuse et inattendue. L’activité chronique augmente le risque d’inflammation systématique due à la production de l’hormone (de stress!) cortisol dans le corps. Celui qui pense devoir faire son jogging quotidien pour être en forme risque de faire plus de dégâts que de bien!

shutterstock_43264105

 

De défis!

Cela n’a rien à voir avec le développement de masse musculaire que vous associez au “body-building”. Masse n’est pas égal à force! Un à deux entraînements de musculation intenses par semaine sont largement suffisants. Les débutants devront impérativement se faire expliquer les mouvements par un entraîneur qualifié pour éviter des blessures.

 

shutterstock_225428476

De course-poursuites!

Effectuez, une ou deux fois par semaine, un sprint. Nos gènes et notre cerveau, depuis des millénaires, sont programmés selon le modèle “fuite ou combat”.

shutterstock_311190581

De soleil!

 Prenez des bains de soleils suffisants pour produire la vitamine D nécessaire pour vous protéger des cancers! C’est un conseil sérieux: le soleil est plus une source de vie que de mort! C’est, comme souvent, une question de dosage.

shutterstock_221409286

De sommeil adéquat!

Vivez selon le rythme du soleil: levez-vous avec le lever du soleil et couchez-vous avec le coucher du soleil. Si c’est impossible, adaptez la température de la lumière à l’intérieur à celle de l’extérieur. Dans votre corps, deux hormones règlent le sommeil et le réveil: la mélatonine et la sérotonine. En vous éloignant de ce que la nature a prévu pour vous, vous causez des dégâts –  surtout à long terme.

shutterstock_121516522

 

 

De marcher pieds-nus!

 25% des os et ligaments sont concentrés uniquement sur nos pieds. Nos pieds, du bas vers le haut, définissent la santé de notre squelette entier. C’est la forme la plus naturelle de se déplacer mais avons décidé d’emprisonner nos pieds précieux dans des cages monstrueuses et causons des dégâts énormes au niveau de notre structure osseuse. Sans oublier que nous perdons, de plus en plus, le contact avec la terre!

shutterstock_103015148

 

Vous voyez: vivre de manière Primal n’est pas une chose difficile, car extrêmement naturelle. Elle est même  facilement intégrable, même dans notre vie “moderne”. Il suffit de revenir vers le naturel et d’agir en fonction de nos prédispositions génétiques. Oui, nous avons modifié, de manière dramatique et probablement irréversible, notre environnement naturel. Mais nous-mêmes sommes inchangés depuis des millénaires, indépendamment de nos vêtements, de notre profession ou niveau culturel.  Nous sommes des hommes de l’âge de la pierre habillés en Armani, Boss et Co. Mais nos corps ont besoin de mouvement, de repos, de soleil, de sommeil, d’efforts physiques extraordinaires sporadiques. C’est la meilleure façon de rester intact physiquement que mentalement. C’est ainsi que nous allons maintenir, aussi longtemps que possible, la même qualité génétique dont nous bénéficions grâce à nos ancètres lointains. Le machairodus n’existe plus, certes, mais l’arrivée d’un poids-lourd à pleine vitesse alors que nous sommes en train de traverser la rue peut devenir un danger mortel plus certain pour les uns que pour les autres.

N’ayez crainte: vous ne devez pas vous promener dans votre plus simple appareil dans la Grand Rue pour vivre Primal et ainsi effrayer les autres passants. C’est plus simple que vous ne le pensez. Et probablement avec nettement moins d’effort que ceux que vous pratiquez à l’heure actuelle.

Vous verrez!

3 thoughts on “Vivre de manière Primal

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *